human fortitude

Ce qui s’est passé… avant maintenant

J’étais curieuse de beaucoup de choses, et en particulier de l’humain, l’être humain, tout m’intéressait : biologie, physiologie,  psychologie, sociologie, passé, futur, légendes, … Avec, entre les lignes, l’envie de soigner, de contribuer, d’aider… et aussi de comprendre un monde qui me paraissait fou.

Dans les années 1975, les questionnements de l’adolescence m’ont amené à lire le témoignage d’un Français parti vivre son engagement de moine bouddhiste en Inde. J’en ai gardé la symbolique, débutant une exploration intérieure et spirituelle.

Comme de nombreuses personnes, à cette période j’ai cherché un Guide, un Maître, un Capitaine pour m’apprendre à naviguer sur ces eaux inconnues. Suite à une expérience très douteuse, j’ai préféré remettre cela à un autre jour, et en attendant, d’avancer comme je pouvais, autant que je pouvais.

Mes garde-fou étaient de respecter et me fier à ce que je ressentais, de ne rien faire si je ne le sentais pas, et de garder ma liberté, en évitant les dogmes. L’intuition a été progressivement mise à contribution, lorsque j’ai compris sa fiabilité. Étant prudente, l’apprivoisement a eu besoin d’un certain temps !

J’ai fouillé un temps l’astrologie, bien documentée et facile d’accès, elle m’est utile parfois pour compléter un portrait.   

De culture chrétienne, le bouddhisme m’a aussi attiré, j’en partage bien des aspects sur cette vision de la vie.

J’ai effectué le niveau 1 de Reiki, cela m’a confirmé le plaisir et l’aisance du domaine énergétique. J’ai aimé l’expérience, et en même temps, il me manquait quelque chose.

Une formation de naturopathe a bien complété mes connaissances des rouages du corps physique. En attendant d’être un pur esprit, autant prendre soin de mon véhicule !

Une première étape significative fut L’EMDR, technique de libération émotionnelle importée en France par le regretté David Servan-Schreiber dans les années 90′. J’ai pu faire une série de séances qui m’ont beaucoup apporté. Par grande chance, un ami m’a fait connaitre deux autres techniques qui donnaient des résultats très similaires : Tapas Acupressure Technique (TAT ) et Emotional Freedom Techniques (EFT). Elles avaient le grand avantage d’être en accès libre et gratuit sur internet.

J’ai eu la bonne fortune de suivre à Genève le stage de TAT donné par Tapas, la créatrice. Je me suis immergée avec délices dans ces nouvelles pratiques. Mon travail à l’époque était très stressant, alors la capacité de retrouver mon calme après une situation difficile a été d’une grande aide. J’utilise toujours ces merveilleux outils quotidiennement depuis lors.

La deuxième étape fut la découverte de la Communication NonViolente (CNV) par une amie au cours d’une conférence à Genève du fondateur Marshall Rosenberg. De la même façon que le TAT et l’EFT, le monde des besoins et des émotions m’a emballé, avec toutes ces parts de l’humain totalement passées sous silence. Je rêve du jour où la CNV imprègnera le langage de tous…

Dans ma philosophie personnelle, les bonnes choses vont par trois. Il manquait donc encore quelque chose à ma  »boite à outils », et c’est l’Enseignement de la Transmission Vibratoire (ETV) qui est intervenu. Grâce à ce cursus, j’ai retrouvé avec bonheur le domaine de l’énergétique et sa fluidité intuitive. A chacun des sept stages, les outils spécifiques au plan émotionnel m’ont captivé.

Le dernier niveau d’ETV a coïncidé avec un beau déclic durant… un stage de piano. Cette fois, j’étais prête à sauter le pas, devenir thérapeute ! Inspirée par le soulagement émotionnel, m’est apparue une approche thérapeutique très particulière, mêlant mes capacités personnelles à mes trois pratiques préférées : l’ETV, la CNV et l’EFT. Tout mon apprentissage personnel s’est mis en place, j’avais trouvé ma façon de contribuer et d’aider. Et pourtant… devenir thérapeute faisait partie seulement de mes rêves les plus fous… avant.

Maintenant…

J’éprouve un grand bonheur de vous proposer cette rencontre avec vos facettes d’humanité. C’est une grâce de collaborer à ce que d’autres se découvrent, se déploient et s’expriment, souhaitant à chacun de vivre sa nature.

Lorsque je regarde ces années de démarche, comme autant de perles, parfois blanches, parfois grises ou… fêlées, je m’émerveille de ce parcours fait à tâtons dans le brouillard du manque de conscience.  Ballotée par les aléas du quotidien et toutes mes incertitudes, mes boussoles étaient la sensation  ‘’qu’autre chose’’ existait, et ma détermination à trouver.

Je suis passée des interrogations angoissantes sur l’humain et la vie, à la joyeuse et sereine clarté des réponses, et par-dessus tout, je suis profondément heureuse de vous proposer, maintenant, une aide pour aller vers votre lumineuse humanité.

 

Aujourd’hui, j’adopte les mots de Marianne Williamson :

 

Notre peur la plus profonde n’est pas d’être déficient.

Notre peur la plus profonde est que nous sommes tout-puissants.

C’est notre lumière, pas notre ombre qui nous effraie le plus.

Nous nous demandons, Qui suis-je pour être génial, superbe, doué, merveilleux ?

En fait, qui êtes-vous pour ne pas l’être ?

 

la suite du poème ici …

 

 

 

A votre attention :

Ces pratiques s’inscrivent dans une démarche qui vise à apporter davantage de confort à chacun d’entre nous, à être de plus en plus acteur de notre vie en général et de notre santé en particulier. Dans tous les cas, merci de respecter en priorité l’avis de votre médecin et ses indications.

 

%d blogueurs aiment cette page :